Comment renforcer le lien crucial entre les entreprises et les collaborateurs ?
par: Ophélie

Les récents événements nous ont malheureusement impacté de manière brutale et sans que les entreprises aient pu prendre des dispositions pour y faire face. Tous les domaines de l’entreprises sont bien évidemment touchés, mais nous souhaiterions nous attarder dans ce billet spécifiquement sur les métiers de la communication interne. 

Depuis 15 jours maintenant, les communicants internes n’ont jamais autant fait preuve d’agilité, d’inventivité, et de dévotion. Non pas qu’ils ne le faisaient pas avant, mais ces compétences ont été mises en avant et sur-sollicitées en raison de la prise de conscience que représente la fonction en ces temps de confinement.  

En ces temps troublés, les métiers de la communication interne sont une pierre angulaire essentielle, un point de relai des plus efficace pour transmettre les informations « officielles » émanent du gouvernement, ou de la direction de l’entreprise, vers les collaborateurs. 

L’objectif : atteindre tout le monde. Le salarié ultra connecté confiné dans une grande ville, celui qui est isolé dans une zone blanche, ou celui très peu à l’aise avec les outils digitaux. 

Un challenge faisant naître des solutions jugées jusqu’alors non essentielles ou non prioritaire. 

C’est dans l’adversité qu’on trouve les plus belles opportunités. 

Après avoir accompagné les informations gouvernementales et relayés les décisions de l’entreprises de ce début de crise (Mesures sanitaires, télétravail, chômage partiel, fermetures d’établissement…) le temps est désormais venu de se positionner pour les acteurs de la communication interne comme la pierre angulaire capable de conserver (et renforcer) ce lien crucial entre les entreprises et les collaborateurs, pour simplement pérenniser l’activité.   

L’occasion est ici donnée, même si le prix est fort, de renforcer de manière durable entre les salariés et leurs organisations. La mise en place de nouveaux process, ou de nouvelles technologies est semble-t-il importante et nécessaire au sein de bon nombre d’entreprise. Ces nouveautés vont « rapprocher » les collaborateurs et leurs entreprises, créer du lien. Ne pas les conserver à l’issue de la crise serait une erreur. Capitaliser sur les innovations trouvées, même en temps de crise, sera un bénéfice pour l’entreprise. 

Aujourd’hui, nous parlons de connecter des travailleurs à distance. Le confinement nous y oblige toutes et tous, mais est-ce vraiment une nouveauté ? 

Ne pouvons-nous pas considérer qu’un salarié travaillant loin du siège de l’entreprise, dans une antenne locale, un salarié sur la route 90% de son temps ou un salarié pratiquant habituellement le télétravail n’est pas distant de son entreprise ? 

Pour aller plus loin, un salarié dans un bâtiment de 4000 personnes n’est-il finalement pas « à distance » également ? 

La crise oblige les entreprises à déployer de nouveaux process ou de nouveaux services rapidement. Malheureusement, l’urgence implique souvent des déploiements rapides, avec des réflexions courtes. Ce mode « dégradé » répond à l’urgence, mais ne sera pas pérenne dans le temps. Prendre 1 semaine pour penser une stratégie paraît être un bon sacrifice pour l’avenir. 

Attention également à la multiplicité des outils, ainsi qu’à leur simplicité. Tous les collaborateurs n’ont pas la même maturité digitale, et ne sont pas tous de la même génération. Faire simple et utile, sans perdre personne. 

Un outil qui les réuni tous ? Pourquoi pas, si votre organisation le permet. Des outils uniques pour chaque tâche ? Peut-être aussi la bonne solution. A éviter surtout : plusieurs outils se recoupant sur certaines fonctionnalités, au risque de perdre tout le monde. 

Enfin, accompagner les collaborateurs, car il ne suffit pas de déployer une plateforme pour que l’engagement sur celle-ci soit instantané. Il sera important encore une fois pour la pérennité de ce lien Entreprise-Collaborateurs que personne ne soit mis à l’écart et que la stratégie soit inclusive. 

N’oublions pas que le télétravail présente aussi l’effet indésirable d’isoler les salariés, l’accompagnement est primordial. L’autonomie, cela s’apprends. Par le management, par la relation avec ses équipes, par l’encadrement, par les process. Plus nous sommes distants, plus nous avons besoin de proximité. 

La crise nous oblige à travailler la cohésion des équipes, à renforcer le lien crucial qui existe entre les collaborateurs et les entreprises. La fin de la crise laissera des traces, les entreprises doivent au moins prendre ce bénéfice. 

Révéler sa marque employeur, faire parler sa raison d’être, et recréer ce lien si important avec les collaborateurs. C’est dans les moments difficiles qu’il est souvent possible de trouver des opportunités.  

--

Nous vous rappelons que l'équipe SociallyUp se mobilise pour vous aider à traverser cette épreuve. Notre plateforme d'Employee Engagement répondant parfaitement à ce besoin, nous offrons 3 mois de notre service SociallyUp aux nouvelles entreprises qui en feront la demande.

Pour découvrir notre proposition, ses modalités, ainsi que celles de l'ensemble de nos confrères, nous vous invitons à vous rendre sur le site du ministère de l'économie 👉 https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-offre-services-numeriques-teletravail

Revue de Presse #05

Retrouvez notre revue de presse du mois traitant des sujets suivants : Futur of Work, Ressources Humaines, Marque Employeur, Digitalisation, Médias Sociaux ou encore Innovation Managériale. Vous êtes désormais au top des dernières tendances qui vous intéressent 🧐...

lire plus

Derniers tweets