EASY TEAM

Créée en 2005 et présente dans 5 grandes villes française, EASYTEAM est une Entreprise de Services Numériques spécialiste de la transformation digitale, du cloud et des services managés.

Merci à Juline Yim, Digital Business/Development Manager chez Easyteam, d’avoir pris le temps de nous donner son retour sur l’utilisation de l’outil SociallyUp.

Aujourd’hui, Estelle nous livre son retour d’expérience sur la mise en place d’un programme d’Employee Advocacy au sein de son entreprise grâce à l’outil SociallyUp.

Pourquoiun programme d’Employee Advocacy chez Easy Team ?

Nos principaux objectifs étaient avant de gagner en visibilité et de permettre à notre société d’être vue au travers de nos messages.

Nous avons une stratégie réseaux sociaux, depuis plusieurs années. Nous y sommes présents au travers des réseaux sociaux aussi bien professionnels que personnels tels que Facebook, LinkedIn, Twitter.

Il est vrai que depuis plusieurs années, la direction impulse et essaie d’engager ses collaborateurs à partager les contenus que l’entreprise publie régulièrement. Mais le constat était là, divers freins tels que le manque de temps, manque de facilité nous empêchaient d’avancer concrètement ce projet. Il était primordial pour nous de faciliter le partage de nos différentes communications sociales par nos collaborateurs.

L’idée était d’avoir un outil répondant à ce besoin. Fournir à nos collaborateurs un outil simple et rapide pour partager les contenus de la société.la mise en place d’une stratégie d’Employee Advocacy chez Easy Team ?

adidas-ambassador

Pourquoi solliciter vos collaborateurs ?

C’était une évidence pour nous, car lorsque les collaborateurs sont impliqués et engagés en partageant les contenus de la société, on se rend bien compte que tout cela est démultiplié, cela devient très vite exponentiel en termes de visibilité et de portée de nos messages.

100 collaborateurs qui repartagent au lieu de 10 collaborateurs, en prenant en compte les réseaux propres à chacun et la viralité de ce que cela peut donner à chaque fois, le retour est important et nous avons très vite perçu l’intérêt pour nous de l’utiliser.

Comment les convaincre ? 

Disons que sur une structure d’une centaine de personnes, nous avons des personnes qui étaient déjà « moteur » ou « early adopters », très actifs sur les réseaux sociaux, dans les partages … évidemment il y a toujours des personnes plus réticentes, mais avec le temps, l’accompagnement et la communication, les séminaires internes pour présenter l’outil, nous leur avons fait comprendre qu’ il y avait énormément d’avantages à communiquer sur les réseaux sociaux, notamment pour leur personal branding.

La mise en place et le choix technique

Quelles ont été les étapes de mise en place au sein de l’entreprise ?

Nous avons d’abord mis en place un groupe test avec la direction et les managers, ensuite en nous appuyant sur les managers, nous l’avons déployé vers nos collaborateurs après avoir communiqué et évangélisé.

Quels contenus fonctionnent le mieux ?

Les contenus les plus partagés sont ceux sur nos produits et ceux sur nos domaines d’expertise

Comment avez-vous connu SociallyUp ?

J’ai fait mes propres recherches après avoir reçu une communication de votre part.

Quels ont été les facteurs déterminants qui ont orienté votre choix vers SociallyUp ?

J’ai réalisé un benchmark et analysé l’ensemble de vos concurrents. Après avoir vu les différentes présentations des outils, nous nous sommes tournés vers SociallyUp car c’est une solution complète qui répondait parfaitement à notre cahier des charges, nos attentes et nos objectifs : simplifier le partage pour nos collaborateurs mais que cela serve aussi comme un outil de publication et de gestion éditoriale pour nos réseaux sociaux.

Quels sont les principaux retours que vous font vos collaborateurs sur le dispositif ?

L’application est très « User Friendly » même pour les nouveaux entrants, la prise en main se fait pratiquement seul, nous leur mettons bien entendu des documents à leur disposition pour les accompagner. Ils sont très vite autonomes, c’est assez fluide et les retours sont positifs.

Comment qualifierez-vous l’accompagnement dont vous avez bénéficié au cours de ce projet ?

L’accompagnement des équipes SociallyUp a été bon dès le départ. Surtout sur l’aspect « mapping » qui monitore l’outil SociallyUp, nous avons été parfaitement accompagnés sur la mise en place.

Le délai de réponse du Chef de Projet en charge de notre accompagnement est court, il est très réactif.

Les retours post-déploiement

Quels indicateurs vous permettent de déterminer le degré du succès du programme ?

Nous nous basons sur les statistiques envoyées par l’outil SociallyUp de manière mensuelle et trimestrielle, ce qui nous permet vraiment de suivre le nombre de partages et l’implication de nos collaborateurs.

Quels conseils pouvez-vous partager avec vos pairs qui envisagent la mise en place d’un tel programme ?

D’une manière générale, je pense qu’aujourd’hui, aucune société ne peut se passer d’être présente sur les réseaux sociaux. Surtout depuis la mise en place des nouveaux algorithmes, les interactions et les partages sont essentiels pour donner de la visibilité à la prise de parole que l’on a sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui c’est essentiel d’avoir du contenu régulier et de qualité, et pas juste de publier du contenu en espérant qu’il soit vu et partagé.

Bien entendu, chacun le met en place comme il peut mais je pense qu’aujourd’hui c’est devenu un levier essentiel.

Nous même avons essayé par nos propres moyens, sans outils, de le mettre en place mais nous avons bien vu que le projet ne prenait pas. Alors qu’avec l’application et l’accompagnement apporté, cela nous a permis de donner une meilleure visibilité à nos contenus.

Tout le monde n’a pas la même maturité sur les réseaux sociaux, cela dépend de la taille de la structure, de l’activité … mais clairement c’est essentiel et cela aide également sur l’engagement des collaborateurs.

Bonne pratiques et pièges à éviter ?

Je pense qu’il n’y a pas vraiment de pièges, il peut arriver qu’il y ait une erreur sur un post mais on peut vite rectifier en allant le supprimer. Je pense que ce sont plutôt des bonnes pratiques, du bon sens et des conseils par rapport aux contenus et choix de publications :

  • Être vigilant
  • Suivre les bonnes pratiques en termes d’horaires
  • Avoir une stratégie de publication
  • Utiliser un outil efficace et pertinent
  • Accompagner et évangéliser les collaborateurs